Programme des « 100 000 Logements  » : Vers un accès à la propriété transparent et plus avantageux

Vers un accès à la propriété transparent et plus avantageux

Moustapha SY
By Moustapha SY
2 Min Read
Le ministre de l’Urbanisme, de l’Aménagement du territoire et des Collectivités territoriales, Moussa Bala Fofana lors de sa visite au pôle de Daga kholpa

Le ministre de l’Urbanisme, de l’Aménagement du territoire et des Collectivités territoriales, Moussa Bala Fofana, a révélé hier à Daga Khlopa, une nouvelle orientation dans l’accès à la propriété au Sénégal. Cette annonce intervient dans le cadre d’une visite au pôle urbain de Daga Khlopa, situé entre les départements de Rufisque et de Mbour.

Alors que l’ancien régime avait mis en place le programme des « 100 000 logements » pour faciliter l’accès à la propriété, les nouvelles autorités semblent avoir abandonné cette initiative au profit d’un programme plus transparent et avantageux pour les Sénégalais. Le ministre de l’Urbanisme a souligné que l’appellation « 100 000 logements » était trop vague pour répondre efficacement aux besoins des citoyens.

Le nouveau programme, qui sera lancé dans les semaines à venir, vise à réunir tous les acteurs autour d’une plateforme unique, offrant des informations transparentes et des conditions avantageuses pour permettre aux Sénégalais d’accéder à la propriété. Les banques et les municipalités seront également impliquées dans cette initiative pour assurer son succès.

Moussa Bala Fofana a souligné l’importance de stabiliser les prix du foncier, de définir les types de promoteurs et de contrôler les coûts des loyers. Il a également insisté sur la nécessité de revenir à des normes de dépenses abordables, citant le seuil de 33 % des revenus pour les dépenses liées au logement.

En parallèle, le ministre a rencontré les populations locales et les responsables de la Société d’aménagement foncier et de rénovation urbaine (Safru) chargés d’aménager le pôle urbain de Daga Khlopa. Des discussions constructives ont eu lieu pour résoudre les blocages rencontrés dans les travaux d’aménagement, notamment les contestations liées à l’attribution de baux à l’intérieur du pôle.

Cette nouvelle orientation dans l’accès à la propriété et la résolution des problèmes d’aménagement foncier reflètent l’engagement du gouvernement à améliorer les conditions de logement et à promouvoir un développement urbain durable au Sénégal.

Ben alpha

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.