Macky Sall inaugure le BRT de Dakar

MOBILITE URBAINE Le début d'une ère de mobilité écologique et inclusive

Moustapha SY
By Moustapha SY
3 Min Read

Dans une cérémonie marquante, le Président de la République Macky Sall a officiellement inauguré le Bus Rapid Transit (BRT) à Guédiawaye, un projet révolutionnaire destiné à transporter quotidiennement 300 000 passagers dans la région de Dakar.

Accompagné du ministre des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, du directeur du Conseil exécutif des transports urbains durables (CETUD), Thierno Birahim Aw, ainsi que de plusieurs membres du gouvernement, le président a coupé le ruban symbolique à la gare de Guédiawaye, lançant ainsi l’exploitation de ce système de transport 100 % électrique.

Le BRT, doté de 23 stations, promet d’améliorer considérablement la mobilité dans la région. Les habitants de Guédiawaye expriment leur enthousiasme, anticipant une amélioration notable dans leurs déplacements quotidiens vers Dakar.

Selon l’ingénieur polytechnicien Khadim Niang, responsable du projet, toutes les stations de l’ouvrage fonctionneront à l’énergie solaire, témoignant de l’engagement envers des solutions durables. Avec une capacité de transport de 300 000 passagers par jour, le BRT contribuera à éviter 1,8 million de tonnes de gaz carbonique au cours des trente prochaines années, équivalant à l’impact de 260 000 voitures en moyenne.

Le Bus Rapid Transit de Dakar s’inspire des réussites de villes telles que Bogota, Dar es Salam et Lima, mais se distingue par des ajustements ingénieux. M. Niang affirme que les erreurs des projets précédents ont été corrigées, faisant du BRT de Dakar le premier de cette envergure dans le monde.

Ce projet, en construction depuis trois ans, reliera Dakar à Guédiawaye sur une distance de 18,3 kilomètres, traversant 14 communes d’arrondissement. Supervisé par le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar et l’agence publique Ageroute, il vise à répondre à la forte demande de déplacements, à réduire la congestion routière et à faciliter la connexion avec le Train Express Régional de Dakar.

Avec un coût de 419 milliards de francs CFA, le BRT bénéficie d’un financement à hauteur de 69 % de l’État du Sénégal et de ses partenaires, le reste provenant du secteur privé. Ce projet créera un millier d’emplois, dont 35 % seront destinés aux femmes, et réduira de moitié la durée moyenne du trajet entre Dakar et Guédiawaye.

Les bus articulés, climatisés et équipés de ports USB et du wifi, circuleront de 5 h à 23 h, offrant également des voies cyclables et piétonnes. L’inclusion sociale a été au cœur de la conception du BRT, prenant en compte les personnes à mobilité réduite et les malvoyants. Le BRT de Dakar émerge comme un exemple phare d’une transition vers des modes de transport plus durables et accessibles.

M.M SY

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.