Le Conseil des ministres met l’accent sur l’environnement et l’économie verte

Moustapha SY
By Moustapha SY
3 Min Read
PR-Conseil des ministres

Lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres présidée par Son Excellence Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar FAYE ce mercredi 29 mai 2024, plusieurs points ont été abordés, mettant en lumière l’importance de la préservation de l’environnement et le développement d’une économie verte au Sénégal.

Le Président de la République a souligné l’importance du respect de la souveraineté du peuple sénégalais et a appelé à une justice exemplaire, essentielle pour asseoir la stabilité sociale et favoriser la relance économique.

Dans un souci de préservation des ressources naturelles et de la biodiversité, le Chef de l’État a insisté sur la nécessité de mettre en place une politique environnementale solide, en accord avec les objectifs de développement durable. Il a chargé le Ministre de l’Environnement et de la Transition écologique de veiller à la préservation et à la gestion optimale des ressources naturelles forestières et de la biodiversité, en collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité et les services compétents de l’État.

Une attention particulière a été portée à la gestion du Parc national du Niokolo-Koba, soulignant l’importance de protéger les écosystèmes fragiles du pays. Le Chef de l’État a également insisté sur la modernisation de l’organisation et du fonctionnement des institutions environnementales, telles que la Direction des Eaux et Forêts, Chasses et Conservation des Sols et la Direction des Parcs nationaux.

Dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des populations, le Gouvernement a été invité à lancer une campagne d’information et de sensibilisation sur l’éducation environnementale, ainsi qu’à améliorer l’aménagement paysager des communes et axes routiers, la gestion des déchets solides urbains et les réseaux d’assainissement.

Le Premier Ministre a également évoqué la problématique du trafic de bois et de la déforestation dans les régions Sud et de l’Est du pays, soulignant l’urgence d’agir pour prévenir une catastrophe environnementale. Des mesures seront prises pour renforcer les ressources et les capacités de la Direction des Eaux et Forêts, Chasses et Conservation des Sols, ainsi que pour assurer un suivi efficace de l’activité minière dans les zones concernées.

En conclusion, le Conseil des ministres a réaffirmé son engagement en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable, reconnaissant l’importance de ces enjeux pour l’avenir du Sénégal et des générations futures.

 Moustapha SY

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.