Le challenge des 100 kg de déchets par participant atteint à Hann et à Rufisque

La pollution de la baie de Hann reste une préoccupation majeure pour les pouvoirs publics, les partenaires au développement, mais surtout les populations. A Hann et à Rufisque, Les populations ont marqué la célébration de la World Clean up Day 2023. L’activité était organisée en collaboration avec les autorités et organisations locales, la Fondation Soccim et la Société nationale de gestion intégré des déchets (SONAGED).

latyr0503@gmail.com
By latyr0503@gmail.com
4 Min Read

CÉLÉBRATION DE LA WORLD CLEAN UP DAY

Pour cette édition du clean up day, ce sont plus de 400 habitants de la Commune de Hann Bel-Air, des jeunes volontaires et activistes de l’environnement, des Conseils de quartier, des organisations professionnelles des gens de la mer, les ASC de navetanes qui se sont mobilisé pour nettoyer la plage de la baie de Hann. La zone ciblée s’étale sur 5 km de la Cité Isra à Dalifort Bel-Air. Les participants ont répondu au Challenge des 100 kg, qui oblige chaque participant à remplir 5 sacs de déchets tirés de la plage. 

À Rufisque, les associations des quartiers avec l’accompagnement matériel de la Fondation Sococim se sont attaquées aux canaux à ciel ouvert pour faciliter le drainage des eaux de pluie qui stagnent dans les quartiers empêchant la mobilité et parfois rendant même certaines habitations inaccessibles. « Le choix du canal à ciel ouvert n’est pas fortuit dans la mesure où ici à Rufisque, les canaux à ciel ouvert nous posent d’énormes problèmes. En effet, ils sont souvent bouchés et c’est une situation qui engendre très souvent des inondations, qui ont des conséquences néfastes sur notre santé et notre cadre de vie », indique Cheikhna Ahmed Tidiane Aïdara, coordonnateur départemental du mouvement des jeunes leaders du Sénégal à Rufisque. Ce dernier a magnifié le soutien matériel de la fondation Sococim. D’après lui, ce canal à ciel ouvert qui traverse le quartier Mérina pour se déverser dans la mer est le réceptacle des écoulements d’eau en provenance des autres quartiers Colobane et Arafat situés de l’autre côté de la route nationale.

L’opération de nettoyage de la plage de Hann a été organisé en partenariat avec la Société nationale de gestion intégrée des déchets (SONAGED).

Le représentant de celle-ci a dans ce sens, invité les populations à se sentir concernées par l’environnement dans le contexte du changement climatique, mais surtout afin de garder leurs quartiers propres et vivre dans un environnement sain.

REACTION

« Nous sommes très satisfaits de la mobilisation régulière des volontaires locaux »

Mbacké Seck, écologiste réputé, surnommé la « Sentinelle de la baie »

« Nous sommes très satisfaits de la mobilisation régulière des volontaires locaux et de partout qui comprennent mieux que nous ne faisons pas un travail de Sisyphe mais un travail méthodique, concerté, inscrit dans le long terme et que chaque gramme extrait est un pas vers une plage plus propre plus fréquentable. Chaque acte posé par un volontaire est une invite à nos  »décideurs-pollueurs  » à agir avec plus d’efficacité pour notre littoral envahi par les déchets plastiques. Nous disons depuis deux décennies que la baie de Hann est un atout pas un égout. Nous invitons le Gouvernement, les collectivités territoriales a initié un projet complémentaire d’assainissement des déchets solides pour compléter le projet de dépollution de la baie de Hann qui concerne seulement les eaux usées sur 15 km ».

EXPOSITION TABLEAU

La célébration de la journée mondiale du nettoyage était une occasion pour les acteurs d’exposition photos avec 30 tableaux qui est forme de sensibilisation sur la situation de la baie et les mesures urgentes à prendre. Cette exposition a vu la participation de la classe écologique avec des jeunes de 12 à 15 ans, du Député-Maire de la Commune de Hann Bel air, de la ville de Dakar ainsi que des sociétés locales Semi, Hapag Lloyd, et Cevas.

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.