HYDROCARBURES : Woodside Energy lance l’extraction de pétrole du champ Sangomar

Ben alpha

Moustapha SY
By Moustapha SY
3 Min Read
Le Sénégal est entré officiellement dans l'ère du pétrole avec la sortie du premier baril

La compagnie australienne Woodside Energy a annoncé hier le début de l’extraction de pétrole du champ de Sangomar, marquant une étape majeure pour le Sénégal en tant que producteur de pétrole. Ce projet offshore, situé au large des côtes sénégalaises, représente le premier projet pétrolier offshore du pays.

Selon le communiqué publié par Woodside, la phase 1 du développement du champ Sangomar comprend une unité flottante de production, de stockage et de déchargement (Fpso) d’une capacité nominale de 100 000 barils par jour. Cette Fpso, ancrée à environ 100 kilomètres des côtes sénégalaises, est reliée à des infrastructures sous-marines permettant des phases de développement supplémentaires.

Pour Meg O’Neill, PDG de Woodside, cet événement marque un jour historique pour le Sénégal et pour Woodside, soulignant l’importance stratégique de cette réalisation. Elle met en avant la valeur que le projet Sangomar apportera aux actionnaires conformément aux termes du contrat de recherche et de partage de production.

Thierno Ly, directeur général de Petrosen E&P, considère le début de la production de pétrole de Sangomar comme le début d’une nouvelle ère pour l’industrie et l’économie sénégalaises. Il exprime sa gratitude envers les équipes qui ont travaillé avec dévouement pour atteindre cet objectif, ouvrant ainsi la voie à de nombreuses opportunités de croissance et de succès pour le pays.

La phase 1 du développement du champ Sangomar comprend 23 puits, dont 11 puits de production, 10 puits d’injection d’eau et 2 puits d’injection de gaz. Le coût estimé de cette phase reste dans la fourchette prévue de 4,9 à 5,2 milliards de dollars US. Woodside prévoit d’augmenter la production en toute sécurité en 2024, avec une qualité de brut répondant aux demandes des marchés européens et asiatiques.

Malgré quelques retards, notamment liés à des travaux correctifs sur la Fpso, la mise en service du champ Sangomar démontre la capacité de Woodside à exécuter des projets de classe mondiale dans des environnements complexes. Ce développement prometteur ouvre de nouvelles perspectives pour l’économie et le développement social du Sénégal.

Ben alpha

#SénégalPétrole #DéveloppementOffshore #RessourcesÉnergétiques #SangomarOil

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.