Dr Fatou Diouf tient le gouvernail

Dr Fatou Diouf, première femme ministre des Pêches et des Infrastructures maritimes

Moustapha SY
By Moustapha SY
2 Min Read
Dr Fatou Diouf, ministre des Pêches et des Infrastructures maritimes et portuaires

Le paysage politique sénégalais évolue avec l’entrée en scène de Dr Fatou Diouf, juriste spécialisée dans les questions maritimes, qui devient la première femme à occuper le poste de ministre des Pêches et des Infrastructures maritimes et portuaires. Cette nomination marque un tournant historique dans un domaine traditionnellement dominé par les hommes.

Dr Fatou Diouf n’est pas étrangère au domaine des activités maritimes.

Auteure d’un ouvrage remarqué sur les aspects juridiques de la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) au Sénégal, elle a également acquis une solide expérience en tant que conseillère technique au ministère de la pêche. Ses mérites et ses travaux scientifiques lui ont valu d’être élevée au rang de Chevalier dans l’Ordre national du Lion, une reconnaissance de son engagement et de son expertise dans le domaine maritime.

La nomination de Dr Fatou Diouf à la tête du ministère des Pêches et des Infrastructures maritimes et portuaires reflète la volonté du gouvernement sénégalais de promouvoir la diversité et l’inclusion dans la prise de décision. Son parcours remarquable et son engagement en font une candidate idéale pour relever les défis auxquels est confronté le secteur maritime du pays, notamment la lutte contre la pêche illégale et la promotion du développement durable des ressources marines.

En tant que première femme à occuper ce poste stratégique, Dr Fatou Diouf ouvre la voie à une représentation plus équilibrée des genres dans le domaine maritime et inspire les générations futures de femmes à poursuivre des carrières dans des domaines traditionnellement dominés par les hommes. Sa nomination témoigne de la reconnaissance des compétences et de l’expertise des femmes dans le secteur maritime et marque une étape importante vers une gouvernance plus inclusive et égalitaire.

La rédaction

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.