Deuxième journée de « Setal sunu reew » à Saint-Louis : Le Premier ministre appelle à maintenir la mobilisation citoyenne pour un Sénégal propre

Moustapha SY
By Moustapha SY
5 Min Read
le Premier ministre a exprimé la volonté du Chef de l'État de promouvoir un Sénégal où l'hygiène et un cadre de vie assaini sont prioritaires.

Samedi 6 juillet, à la Place Chaumière entre les quartiers Santhiaba et Guet-Ndar à Saint-Louis, Ousmane Sonko a inauguré la deuxième journée de mobilisation citoyenne « Setal sunu reew ». Accueilli chaleureusement par une foule nombreuse répondant à l’appel de la citoyenneté, le Premier ministre a exprimé la volonté du Chef de l’État de promouvoir un Sénégal où l’hygiène et un cadre de vie assaini sont prioritaires.

« Au Sénégal, nous avons tendance à négliger les questions d’hygiène. Pourtant, aucun développement ne peut se réaliser sans un environnement propre », a déclaré Ousmane Sonko, soulignant que la propreté est un indicateur visible du développement social. Il a rappelé que le président de la République a placé cette préoccupation au cœur de son agenda national.

Insistant sur l’importance de maintenir la cadence de la mobilisation citoyenne, le Premier ministre a appelé chaque Sénégalais à consacrer quelques heures chaque mois à l’amélioration de son cadre de vie. « Nettoyer c’est bien, mais éviter de salir est encore mieux. Nous devons avoir le réflexe de préserver notre environnement commun, l’espace public », a-t-il ajouté.

Ousmane Sonko a plaidé pour une éducation renforcée aux comportements d’hygiène dès le plus jeune âge, incluant des programmes d’éducation civique intégrés aux cursus scolaires. Il a souligné que ces actions démontreront le patriotisme des Sénégalais et leur attachement au bien commun, tout en insistant sur la nécessité d’appliquer strictement la réglementation existante.

En conclusion, le Premier ministre a affirmé que les réformes institutionnelles et les programmes économiques sont essentiels, mais que la gestion des problématiques d’hygiène et de cadre de vie doit être traitée avec la même détermination pour assurer un avenir durable pour tous les citoyens.

Le Premier ministre annonce un audit des initiatives actuelles lors du lancement de « Setal sunu reew » à Guet-Ndar, Saint-Louis

Lors de la cérémonie de lancement de la journée « Setal sunu reew » à Guet-Ndar, Saint-Louis, le Premier ministre Ousmane Sonko a dévoilé une initiative capitale : l’audit des programmes d’adaptation au changement climatique en cours au Sénégal. Soulignant l’importance de cette évaluation préalable, il a indiqué que le ministre de l’Environnement et de la Transition écologique avait reçu instruction de procéder à cet audit.

« Nous avons identifié au moins six programmes, dont quatre financés par la Banque mondiale, un par l’Agence française de développement et un autre par l’Union européenne. Il est crucial de savoir ce qui a été accompli, les résultats obtenus, ainsi que les défis rencontrés », a déclaré le Premier ministre. Cette démarche vise à orienter efficacement les futurs projets d’adaptation et à ajuster ceux en cours pour maximiser leur impact.

Évoquant les défis spécifiques de Saint-Louis, Ousmane Sonko a mis en lumière la menace croissante de l’avancée de la mer, un problème partagé par de nombreuses communautés côtières à travers le monde. « L’Afrique, bien qu’étant parmi les plus faibles émettrices de carbone, subit de plein fouet les effets du réchauffement climatique », a-t-il ajouté, soulignant l’urgence d’actions coûteuses et complexes pour protéger les zones côtières vulnérables.

Un autre défi majeur abordé par le Premier ministre est celui de la brèche ouverte en 2003 pour résoudre des problèmes immédiats, mais qui a depuis engendré des conséquences imprévues. « Cette brèche, en se déplaçant vers le sud, impacte régulièrement des villages côtiers, nécessitant des solutions anticipatives », a expliqué Ousmane Sonko. Malgré la complexité de la situation, il reste optimiste quant à la possibilité d’atténuer ces impacts négatifs tout en soutenant les populations affectées.

En conclusion, Ousmane Sonko a réaffirmé l’engagement du gouvernement à traiter avec rigueur les défis environnementaux et climatiques, tout en appelant à une approche proactive et transparente dans la gestion des programmes d’adaptation.

#ChangementClimatique #AuditProgrammes #SaintLouis #AdaptationClimatique

#SetalSunuReew #SénégalPropre #Hygiène #CadreDeVie

Ibn Ahmad

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.