DECARBONATIONS

Investissement massif pour la décarbonation de Dunkerque, première émettrice de CO2 en Europe

Moustapha SY
By Moustapha SY
2 Min Read

Dans une démarche sans précédent, le gouvernement français a annoncé un investissement de 12 millions d’euros pour financer une série d’études visant à réduire les émissions de carbone de la région de Dunkerque d’ici 2030. Cette région est reconnue comme la première émettrice de CO2 en Europe, avec 16 millions de tonnes émises chaque année.

Le ministre de l’Industrie et de l’Énergie, Roland Lescure, a signé la première convention ZIBaC (zones industrielles bas carbone) à Dunkerque, marquant ainsi le début de cette initiative ambitieuse. Ces études, financées par l’Ademe (Agence de la transition écologique), auront pour objectif la « décarbonation » de la région, un processus vital pour lutter contre le changement climatique.

Les recherches, qui seront menées d’ici l’été, se concentreront sur plusieurs fronts, notamment la promotion de l’électricité décarbonée issue des éoliennes et des réacteurs nucléaires du projet EPR2. Les réseaux de récupération de chaleur auprès des grands industriels tels qu’ArcelorMittal et Aluminium Dunkerque seront également étudiés, ainsi que des solutions de capture de carbone.

Baptiste Perrissin-Fabert, directeur général délégué de l’Ademe, souligne l’importance de cette initiative face à l’ampleur des émissions de CO2 de Dunkerque. Avec 5% des émissions de la France, concentrer les ressources sur cette région permettra d’avoir un impact significatif dans la lutte contre le changement climatique.

Cette première convention ZIBaC à Dunkerque ouvre la voie à d’autres initiatives similaires en France, notamment au Havre, à Saint-Nazaire et à Fos-sur-Mer. Le ministre Roland Lescure souligne que des contrats de décarbonation ont été signés avec les 50 sites industriels les plus émetteurs, représentant 60% des émissions de l’industrie. Les objectifs de réduction des émissions sont très concrets, visant entre 45% et 50% d’ici 2030.

Cette démarche illustre l’engagement de la France à prendre des mesures concrètes pour réduire les émissions de carbone et à jouer un rôle moteur dans la transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement.

M.M SY

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.