APRÈS SA VISITE À LA FIARA

Le Premier ministre affirme l'engagement de l’Etat envers l'autosuffisance alimentaire

Moustapha SY
By Moustapha SY
3 Min Read
Le Premier ministre appréciant la qualité et la diversité des produits exposés

Le Premier ministre affirme l’engagement de l’Etat envers l’autosuffisance alimentaire

Le Sénégal s’engage résolument dans la voie de l’autosuffisance alimentaire, avec une détermination renforcée par les découvertes inspirantes de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (Fiara), visitée samedi par le Premier Ministre Ousmane Sonko.

Accompagné de ses collaborateurs, dont le Secrétaire d’État au développement des Pme-Pmi, Ibrahima Thiam, et le Secrétaire d’État aux Coopératives et à l’Encadrement paysan, le Premier Ministre a arpenté les allées de la Foire, explorant les multiples stands mettant en avant les produits locaux. Ces expositions ont suscité l’enthousiasme et la confiance du Premier Ministre quant à la capacité du Sénégal à atteindre ses objectifs de souveraineté alimentaire.

« Le Président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a constamment souligné l’importance des secteurs tels que l’agriculture, l’élevage et la pêche dans son programme. Nous sommes déterminés à réussir le pari de l’autosuffisance alimentaire, une ambition réalisable pour le Sénégal si nous mobilisons plusieurs leviers. Nous sommes convaincus que nous pouvons y parvenir », a affirmé le Premier Ministre.

Pour Ousmane Sonko, cette réussite passe par une remise au premier plan du secteur agricole dans les priorités de l’État, une allocation conséquente des ressources budgétaires, ainsi qu’une utilisation efficiente des financements extérieurs et des initiatives internes. Il souligne l’importance de l’organisation et du renforcement du monde paysan, ainsi que la nécessité de diversifier les cultures, citant l’exemple encourageant de la culture du blé présentée lors de la Fiara.

« L’autosuffisance ne se limite pas à un seul produit, mais concerne l’ensemble de la chaîne alimentaire, y compris la diversification des cultures telles que le riz, le mil, le maïs… Nous avons observé dans les stands de l’Isra le développement concret de la culture du blé, ce qui revêt une importance cruciale face aux coûts élevés des importations de blé et aux vulnérabilités aux chocs extérieurs », a-t-il souligné.

Le Premier Ministre a également souligné l’importance de renforcer l’ensemble de la chaîne de valeur agricole pour garantir une performance durable du secteur.

Ben alpha

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.