Alerte Santé

Vague de chaleur au Sénégal - Conseils et précautions à prendre

Moustapha SY
By Moustapha SY
3 Min Read

Dakar, le 3 avril 2024 – Le Comité National Climat et Santé (CNCS) a émis un bulletin d’alerte précoce concernant une vague de chaleur prévue au Sénégal du 3 au 9 avril 2024. Cette alerte, émise en collaboration avec la Direction Générale de la Santé et l’Agence nationale de l’aviation et de la météorologie (ANACIM), met en garde contre les températures extrêmement élevées attendues dans certaines régions du pays.

Selon les prévisions, les températures seront particulièrement élevées dans les régions du Nord, Nord-Est, Est, Centre et Sud du Sénégal. Les régions de Louga, Kaffrine, Matam, Tambacounda et Kolda sont susceptibles de ressentir des coups de chaleur et un inconfort thermique accru. Cette situation pourrait avoir des conséquences néfastes sur la santé des populations, en particulier celles vulnérables ou souffrant de pathologies chroniques telles que le diabète, les maladies rénales, l’hypertension artérielle et les affections respiratoires.

Face à cette alerte, des recommandations sont émises afin de minimiser les risques pour la santé : Demander de l’aide en cas de symptômes tels que vertiges, faiblesse, soif intense, maux de tête ou spasmes musculaires ; Se mettre dans un endroit frais dès que possible et prendre sa température ; Boire suffisamment d’eau pour éviter la déshydratation ; Consulter un médecin si les symptômes persistent ou en cas de crampes durant plus d’une heure.

Il est également rappelé que les personnes les plus vulnérables aux vagues de chaleur sont les personnes âgées, les personnes handicapées ou dépendantes, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies chroniques, ainsi que les enfants et nourrissons.

Cette alerte souligne l’importance d’une sensibilisation accrue et de la prise de mesures appropriées pour prévenir les risques sanitaires associés aux vagues de chaleur. En cas de malaise ou d’urgence, il est recommandé d’appeler le 15 15.

Cette situation met en lumière l’urgence de mettre en place des stratégies d’adaptation et des mesures d’atténuation face aux impacts du changement climatique, notamment dans les pays les plus vulnérables comme le Sénégal.

La rédaction

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.