À la découverte du Docteur Aida Diongue Niang : Experte en Climatologie et voix engagée pour un avenir vert

À la découverte du Docteur Aida Diongue Niang : Experte en Climatologie et voix engagée pour un avenir vert Le Changement climatique, un combat transversal pour un avenir durable

Moustapha SY
By Moustapha SY
4 Min Read
Docteur Aida Diongue Niang

Dans une interview exclusive, Écho Vert vous invite à plonger dans l’univers captivant de la scientifique émérite, spécialiste en météorologie et climatologie, le Docteur Aida Diongue Niang. Au fil de cet entretien, elle nous dévoile les péripéties de son parcours exceptionnel, son dévouement indéfectible dans la bataille contre le changement climatique, ainsi que ses réflexions éclairantes sur les défis environnementaux contemporains et les pistes novatrices pour un avenir durable.

Présentez-vous à nos lecteurs

Je suis une scientifique de formation, spécialisée en météorologie et climatologie au niveau du troisième cycle. J’ai acquis une expérience de plus de 20 ans dans l’administration, occupant divers postes de responsabilité, notamment celui de directrice de la météorologie.

Pouvez-vous nous parler brièvement de votre expérience et de votre engagement dans la lutte contre le changement climatique ?

Le changement climatique est un défi global, affectant l’économie, la société et la santé planétaire. En tant que météorologue/climatologue, mon expérience englobe la compréhension du climat passé, présent et futur, ainsi que la fourniture de services climatiques à divers secteurs. En outre, je suis vice-présidente d’un organe des Nations Unies chargé d’évaluer le changement climatique dans ses aspects scientifiques, techniques et socio-économiques.

Quels sont selon vous les principaux défis auxquels nous sommes confrontés en matière de changement climatique à l’échelle mondiale ?

 Le changement climatique a déjà eu des répercussions à l’échelle mondiale, entravant les objectifs de développement durable. Les trajectoires socio-économiques que nous adoptons auront un impact sur les risques climatiques futurs. Malgré l’accord de Paris, les efforts actuels pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour s’adapter aux impacts existants restent insuffisants.

En quoi les actions au niveau local sont-elles cruciales pour atténuer les effets du changement climatique ?

Bien que le changement climatique soit un problème global, ses effets sont ressentis localement. Il est donc crucial d’accélérer les actions d’adaptation et de gestion des risques climatiques au niveau local pour protéger les communautés et leurs moyens de subsistance.

En ce qui concerne l’amélioration du cadre de vie des citoyens sénégalais, quelles initiatives sont prévues pour assurer un accès équitable à l’eau potable, à l’assainissement, et à d’autres services de base tout en favorisant la durabilité environnementale ?

Le programme vise à améliorer l’accès à l’eau potable dans les villes secondaires et les villages, à renforcer le réseau d’assainissement et à promouvoir des pratiques d’assainissement autonomes, tout en favorisant la durabilité environnementale.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les projets de développement urbain inclusifs dans le programme du candidat ?

 Le programme prévoit la construction de logements sociaux dans toutes les communes, en réaffirmant la vocation sociale de certaines institutions.

Comment appréciez-vous l’implication des jeunes générations dans la lutte contre le changement climatique et comment les motiver à rester sur cette dynamique ?

 Les jeunes s’impliquent de plus en plus dans la lutte contre le changement climatique à travers le monde. Au Sénégal, des associations de jeunes travaillent sur ces questions, mais il est essentiel de renforcer l’éducation au changement climatique et à la protection de l’environnement pour maintenir cette dynamique.

Enfin, quelles actions concrètes recommandez-vous pour atténuer les effets du changement climatique dans la vie quotidienne ?

Il est essentiel d’adopter des modes de vie et de consommation plus durables, en favorisant les transports en commun, en réduisant la consommation d’énergie et de ressources, en privilégiant les produits locaux et en s’adaptant à la culture du risque liée au changement climatique.

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.